Vivre dans votre quartier

Vous partagez avec vos voisins des espaces communs : espaces verts, aires de jeux… Si chacun y met du sien, ces espaces seront conviviaux et agréables. Vous aussi en êtes responsable !

Les animaux domestiques

Ne transformez pas votre animal de compagnie en nuisance sonore ou olfactive pour vos voisins !
Veillez à ne pas le laisser divaguer et nettoyez sur le champ les salissures.

Le jour des lessives

Vos fenêtres et balcons ne sont pas des sèche-linge ! De même, ne laissez pas d’objets, tapis ou paillassons sur le rebord des fenêtres.

Le jour des poubelles

Sortez uniquement les poubelles le jour de leur enlèvement (http://www.communedour.be/site/Collecte-des-dechets-INFOS.html). Il suffit qu’une personne mette ses poubelles dehors un jour où le ramassage n’a pas lieu pour que d’autres personnes fassent de même. Le quartier se transforme alors rapidement en décharge !

Jours de fêtes

Evitez d’incommoder vos voisins par des divertissements bruyants, intempestifs. Informez-les préalablement à l’organisation d’une festivité dans votre logement.

Parking

Stationnez votre véhicule dans votre garage ou dans les espaces de stationnement prévus à cet effet.
Nos pelouses ne sont pas vos parkings ! Toute dégradation constatée sera sanctionnée par le paiement de la facture de l’entreprise horticole réparatrice.

Vous avez des problèmes avec vos voisins ?

Essayez d’abord de les résoudre ! Avez-vous déjà parlé avec le fauteur de trouble ? Si ce n’est pas le cas, n’attendez pas pour le faire. Restez calme et réfléchissez à ce que vous allez dire. Soyez raisonnable et aimable, il ne sert à rien d’empirer la situation.

Si cela ne sert à rien d’en parler, vous pouvez tenter d’entreprendre une action avec d’autres voisins qui rencontrent le même problème. Ecrivez tout ce que vous reprochez au voisin. Faite appel à votre agent de quartier (service de proximité: 065/65.20.25) pour servir d’intermédiaire entre vous et le fauteur de troubles.

S’il s’agit d’un problème de drogue ou de violence, il vaut mieux appeler directement la police.